La profession infirmière, c’est cela.

Regardez la vidéo

Je veux être une infirmière immatriculée un infirmier immatriculé.

Regardez la vidéo

La profession infirmière, c’est cela.

Regardez la vidéo

Devenir infirmièr(e) immatriculé(e)

Les infirmières et infirmiers immatriculés (II) et les infirmières et infirmiers praticiens (IP) sont des personnes fortes et résilientes qui jouent un rôle crucial dans notre système de soins de santé et dans nos collectivités. Il existe un large éventail de postes en soins infirmiers, dont certains pourraient vous surprendre. Que votre travail consiste à prodiguer des soins critiques à 30 000 pieds dans les airs, à gérer les soins dans un foyer de soins ou à agir comme infirmièr(e) praticien(ne) dans une équipe de soins primaires, chaque jour vous apportera de nouveaux défis.

Chaque jour est une nouvelle aventure.

Avez-vous ce qu’il faut?

Histoires vécues

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblerait la vie si vous étiez un(e) infirmièr(e) immatriculé(e) ou praticien(ne)? Nous avons demandé à des II les raisons qui les ont motivés à faire carrière en soins infirmiers et ce qu’elles/ils font – à partir de soins infirmiers médico-légaux jusqu’aux soins infirmiers en vol – pour réinventer sans cesse leur carrière ou décider de se diriger en sciences infirmières plus tard dans leur vie.

Section FAQ

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada définit les infirmières immatriculées comme des professionnelles autoréglementées de la santé qui travaillent de façon autonome et en équipe. Elles permettent aux personnes, aux familles, aux groupes, aux communautés et aux populations d’atteindre un niveau optimal de santé. Elles coordonnent les soins de santé, offrent des services directs aux clients et les aident à prendre les décisions et les mesures relatives à l’autogestion de leurs soins en cas de maladie, de blessure et d’invalidité, à chaque étape de la vie. Les infirmières apportent une contribution au système de santé grâce à leurs qualités de chef de file dans les domaines de la pratique, de la formation, de l’administration, de la recherche et de l’élaboration de politiques dans une vaste gamme de milieux. (AIIC, 2015)

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada définit les infirmières praticiennes comme « des infirmières immatriculées qui ont reçu une formation supplémentaire et qui possèdent les compétences nécessaires pour déterminer les tests diagnostiques à effectuer, les prescrire et en interpréter les résultats, prescrire des médicaments et pratiquer certaines interventions dans le cadre du champ d’exercice prévu par la loi, et ce, de manière autonome ». (AIIC, 2006)

Un baccalauréat en sciences infirmières (B.Sc.inf.) est exigé pour entrer dans la profession infirmière et obtenir son immatriculation. L’Université du Nouveau-Brunswick et l’Université de Moncton offrent toutes les deux un baccalauréat en sciences infirmières à partir de sept sites dans la province. Pour plus de renseignements, cliquez ici.

Une maîtrise en sciences infirmières est exigée pour devenir infirmièr(e) praticien(ne). Le programme de maîtrise doit être suivi à temps plein sur une période de deux ans ou à temps partiel sur une période de quatre ans. Pour être admis à la maîtrise en sciences infirmières, les candidates et candidats doivent avoir une moyenne cumulative d’au moins 3,3, fournir trois recommandations (dont au moins une d’un ancien professeur ou d’une ancienne professeure) qui appuient leur candidature et un exposé écrit de leurs intérêts professionnels et de leurs objectifs de carrière. L’Université du Nouveau-Brunswick et l’Université de Moncton offrent ce programme de maîtrise en sciences infirmières. Pour plus de renseignements, cliquez ici.

Les infirmièr(e)s immatriculé(e)s jouent un rôle essentiel dans tous les services d’un hôpital, mais les possibilités de travail en tant qu’II s’étendent bien au-delà des hôpitaux. Les II peuvent notamment travailler dans les foyers de soins de longue durée, les cliniques communautaires, les services d’ambulance aériens, les bureaux de médecin indépendants, les milieux de travail, les programmes extra-muraux, les services de toxicomanie, en santé publique, en services correctionnels, en réadaptation, dans les unités pour anciens combattants, les écoles, collèges et universités, dans les instituts de recherches et dans les ministères ou organismes gouvernementaux, entre autres. (AIIC, 2015)

Si vous avez été formé et avez travaillé comme infirmièr(e) immatriculé(e) dans un autre pays, veuillez consultez les documents Compétences de niveau débutant pour les infirmières immatriculées du Nouveau-Brunswick et Capacités et habiletés requises de l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick pour obtenir de plus amples renseignements.

La plus grande différence entre les infirmières et infirmiers immatriculés et les infirmières et infirmiers praticiens réside dans le degré d’autonomie accordé aux infirmières et infirmiers praticiens. Les IP peuvent traiter leurs propres patients ou, au besoin, les aiguiller vers un médecin ou un spécialiste. Elles et ils peuvent aussi poser des diagnostics, traiter des maladies aiguës et prescrire des médicaments. Pour plus de renseignements, cliquez ici.

Le Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick (SIINB) est une organisation syndicale bilingue représentant environ 6 900 membres qui travaillent dans divers établissements de soins de santé au Nouveau-Brunswick. Il s’emploie à maintenir et à promouvoir les intérêts économiques, sociaux et professionnels de ses membres.

Le rôle du SIINB :

  • Améliorer, en tant qu’organisation syndicale, le bien-être social et économique de ses membres et membres potentiels;
  • Négocier les meilleures conventions collectives possible entre le personnel infirmier et l’employeur et appliquer les dispositions des conventions;
  • Créer des conditions de travail pertinentes et promouvoir de hautes normes professionnelles afin que les infirmières et les infirmiers puissent dispenser les meilleurs soins possible;
  • Représenter les infirmières et les infirmiers, offrir de la formation, et influencer la législation;
  • Collaborer, au besoin, avec l’AIINB par rapport à différents projets visant à améliorer la situation du personnel infirmier dans son ensemble.

infographic

L’AIINB et le SIINB sont des organismes indépendants et ils ont des responsabilités distinctes. Toutefois, les deux groupes ont une structure similaire :

  • Les deux ont un organe directeur qui établit les politiques;
  • Les deux emploient un personnel à temps plein et ont des comités composés de membres chargés de donner suite aux directives de l’organe directeur,
  • Dans les deux cas, les membres eux-mêmes déterminent l’orientation des organisations en élisant des membres qui feront partie du conseil d’administration.